L’Institut canadien de technologie linguistique s’ouvre au monde avec des innovations en matière de prothèses

6 octobre 2017 – Le British Columbia Institute of Technology (BCIT), situé au Canada, étudie comment l’impression en 3D peut révolutionner la prothétique. Ses chercheurs espèrent créer de nouveaux modèles de prothèses qui apporteront beauté et fonctionnalité aux usagers.

Un événement récent au Technical University de Munich, en Allemagne, a amené les chercheurs canadiens à l’étranger à collaborer avec d’autres artistes, amputés et chercheurs afin qu’ils mettent leurs idées en commun pour contribuer à la révolution de la façon dont les prothèses sont créées.

« Les membres participants du corps professoral du BCIT ont conféré une ampleur mondiale à l’événement. Cette nouvelle technologie a la capacité de mieux respecter les souhaits et les désirs des amputés, tout en accroissant la souplesse et la productivité d’une industrie habituellement ciblée », a dit Sabine Maasen, professeure et docteure dans le domaine de la recherche en sciences sociales à la Technical University de Munich.

Lisez l’article sur le site Web des Collèges et instituts.