Travailler au Canada – Faits et astuces

Alors, l’idée de trouver du travail au Canada vous plaît? Voici quelques faits importants qui vous guideront.

Les lois qui protègent les travailleurs

Au Canada, il y a des lois fédérales et provinciales qui protègent les travailleurs et les employeurs. Ces lois réglementent les choses suivantes :

  • le taux du salaire minimum;
  • les normes de santé et de sécurité;
  • les heures de travail;
  • les congés payés;
  • les congés de maternité et de paternité.

Les lois canadiennes protègent également les travailleurs de toute forme de discrimination fondée sur la race, la religion, la nationalité, le genre, l’âge, l’orientation sexuelle et les handicaps.

Au Canada, la rémunération des travailleurs ne peut être inférieure au salaire minimum fixé par les gouvernements provinciaux. Chaque province adopte ses propres lois en matière de salaire minimum.

La loi oblige votre employeur à déduire l’impôt de votre chèque de paie, ainsi que le montant de vos cotisations au Régime de pensions du Canada et à l’assurance-emploi, et aussi, dans certains cas, les bénéfices imposables et les cotisations syndicales.

Pour en savoir plus au sujet des normes du travail du Canada.

Conseils pour travailler au Canada

  • Signez un contrat avant de commencer à travailler. Si vous n’avez pas de preuve d’emploi, vous ne pourrez pas faire valoir vos droits en cas de litige.
  • Demandez toujours des preuves de paiement (talons de chèques) et conservez-les en lieu sûr.
  • Vérifiez vos talons de chèques pour vous assurer que l’impôt est correctement retenu de votre paie. Il est illégal, pour un employeur, de ne pas faire les déductions d’impôt requises.
  • N’acceptez pas d’emploi rémunéré en liquide seulement (sans contrat et sans talons de chèques). Ces emplois sont illégaux, car l’employeur ne perçoit pas l’impôt sur le salaire du travailleur.
  • Apprenez les rudiments du Code canadien du travail. Ces lois vous protègent de la discrimination et encouragent la sécurité en milieu de travail.
  • Veillez à recevoir au moins le salaire minimum.