Des étudiants des universités McMaster et Waterloo construisent des voitures musclées, hybrides électriques, à la fine pointe de la technologie pour réduire l’impact environnemental

7 juin 2016 – Deux équipes d’étudiants en ingénierie des universités McMaster et Waterloo, situées toutes les deux dans la province canadienne de l’Ontario, prennent part à la compétition EcoCAR 3 qui représente le futur de la recherche en ingénierie visant à réduire l’impact environnemental. Les équipes doivent faire preuve d’innovation en construisant une voiture musclée hybride‑électrique rechargeable, qui peut passer de 0 à 100 km/h en moins de cinq secondes.

Les deux équipes canadiennes affrontent 14 équipes américaines dans une compétition s’étalant sur quatre ans – soit le temps typique nécessaire au développement d’une nouvelle voiture.

Il s’agit de la première participation de l’Université McMaster, mais pas de l’Université Waterloo, qui a participé à l’événement au cours des 20 dernières années.

Vous pouvez lire l’article complet sur le site Web du Toronto Star (anglais seulement).