Rétroaction du Comité de sélection du Programme de mobilité enseignante

Le comité de sélection tient tout d’abord à souligner la très grande qualité des diverses propositions obtenues et se réjouit du succès obtenu suite à cette première compétition.  Succès prouvé par le nombre impressionnant de demandes reçues.

Résultats du concours 2018

22 établissements dans 7 provinces canadiennes recevront un financement total de 200 000 CAD pour entreprendre 33 projets dans 16 pays d’Amérique latine et des Caraïbes.

Bien que certaines demandes se soient démarquées nettement de l’ensemble, un très grand nombre étaient équivalentes au niveau de la qualité. Il a donc été difficile de faire des choix lorsque venait le temps de décider qui se verrait accorder une subvention.

Objectifs du programme

L’objectif du programme était de stimuler le nombre de signatures d’accords de collaboration entre établissements canadiens et étrangers, plusieurs très bonnes demandes ont complètement ignoré cet aspect du programme ou ont failli à faire la distinction entre la possibilité d’un réel partenariat et celle de la recherche collaborative entre deux personnes ou équipes de recherche.

Documents à l’appui

Il est important d’inclure tous les documents demandés dans les lignes directrices. Si pour des raisons exceptionnelles, un document ne peut être obtenu avant la date d’échéance de la compétition, alors une note devrait être ajoutée indiquant que le document sera envoyé sous peu.

Résultats escomptés

Les personnes qui désireront appliquer lors de futures compétitions devront aussi garder à l’esprit que les meilleurs indicateurs de performances doivent être mesurables. Par exemple, « Les participants développent une compréhension d’une variété de modèles… » ne constitue pas un élément vraiment mesurable. Le nombre de cours/séminaire/atelier; le nombre de personnes inscrites à ces mêmes événements; le nombre de conférences données tant au sein de l’établissement hôte que dans d’autres établissements/organisations de la région s’il y a lieu, sont autant d’indicateurs facilement mesurables.

Description détaillée du projet

Certaines inconséquences ont aussi été soulignées. Ainsi, un projet impliquant un sondage auprès de centaines de personnes hispaniques sans que l’auteur spécifie s’il parle espagnol ou s’adjoindra les services d’un interprète n’obtient pas le maximum de points sur l’élément qualité académique de l’évaluation du projet. Plus de rigueur peut faire la différence.

Budget détaillé

Il est étonnant de voir certaines exagérations budgétaires. Dans un environnement où il est possible d’obtenir en quelques « clics » les tarifs de plusieurs compagnies aériennes, voir des voyages estimés à près du double de l’offre la plus haute laisse croire ou à une exagération, ou à une mauvaise lecture des lignes directrices qui indiquent clairement un voyage en classe économique. Même situation pour des frais de logement privé (pas à l’hôtel) à plus de 200 CAD par jour dans un pays où le coût de la vie est nettement moins cher qu’au Canada.

Recommandations

Le comité a eu à évaluer des propositions allant d’une seule page, un peu court, il faut l’avouer, à plus d’une trentaine, excluant les CV.

Pour les futures candidatures, le comité de sélection recommande :

  • que les descriptions de projets, incluant les résultats escomptés et les indicateurs de performance soient d’un minimum de trois pages et d’un maximum de 15;
  • l’instauration d’un formulaire de candidature ou d’un gabarit afin que les candidatures soient plus uniformes; et
  • d’augmenter l’enveloppe du programme si des fonds supplémentaires pouvaient être identifiés.